Bienvenue à tous !

Bonjour à tous et bienvenue !

Ce site est consacré à la dernière période de Gustave Courbet qui débute à Saillon (Valais) en 1873 et se termine à la Tour-de-Peilz (Vaud) en 1877. De nombreux biographes du peintre d’Ornans ont considéré qu’à partir de son exil en Suisse, Courbet avait perdu toute sa maîtrise, tout son talent et même toute son immense joie de vivre, allant même jusqu’à noyer son immense chagrin dans l’alcool. A travers des peintures, des documents d’archives, des articles de presse, des lettres, des photographies, l’occasion vous sera donnée de découvrir un homme toujours actif et bien vivant, un Gustave Courbet heureux de vivre en Suisse !

 

Avant 1873 1873 1874 1875
1876 1877 Après 1877 Catalogue raisonné (CH)
Expositions (CH) Correspondance Photographies et films Littérature
Ventes aux enchères Bibliographie Expertise et Faux Courbet Actualité