Quand un expert n’est pas l’expert !

Ce site est entièrement consacré à la période suisse de Gustave Courbet (1873-1877)

 

 

 

Quelle carte d’identité pour ce “Paysage du Jura” ?

 

 

 

Oeuvre de Courbet ? Attribuée à Courbet ? Entourage de Courbet ? Dans le goût de Courbet ? A la manière de Courbet ? Ecole de Courbet ? Dans le style de Courbet ? Atelier de Courbet ? D’après Courbet ? Faux Courbet ?

 

 

 

 

 

 

“Paysage du Jura” Huile sur toile dimensions 104x129 cm Porte une signature en bas à gauche : G. Courbet

 

 

Le canton du Jura a annoncé récemment avoir hérité d’une oeuvre inédite du peintre français Gustave Courbet, “Paysage du Jura”, de la part d’un citoyen originaire de Delémont.

“Paysage du Jura”, une huile sur toile peinte en 1872 par Gustave Courbet qui représente un pont en pierre enjambant un cours d’eau, sera exposé au Musée jurassien d’art et d’histoire de Delémont, précise le canton du Jura dans un communiqué.

Le tableau a été légué à la République et canton du Jura par Hugo Berthold Saemann, décédé à Zurich en 2015. Inconnu des spécialistes de Gustave Courbet et ne figurant pas dans les catalogues répertoriant l’oeuvre de l’artiste, il appartenait à sa famille depuis plusieurs générations.

 

 

Selon le communiqué de la RTS, le choix du legs de ce tableau emblématique est probablement motivé par l’origine delémontaine de la famille Saemann, le grand-père du donateur ayant été directeur des usines von Roll de 1891 à 1914.

Un contrat de dépôt du tableau pour cinq ans, renouvelable, a été signé avec le Musée jurassien d’art et d’histoire de Delémont, qui s’engage à exposer la toile dans sa collection permanente.

 

Problèmes !

  • Personne ne connaissait l’existence du «Paysage du Jura» reçu en legs le canton du Jura.
  • Il ne figure dans aucun catalogue de l’œuvre.
  • Il ne se trouve dans aucun catalogue de vente.
  • Aucune lettre de Courbet ne parle de ce tableau.
  • L’expert Klaus Herding n’est pas du tout apte à donner des avis sur les oeuvres de Gustave Courbet.
  •  Klaus Herding a déjà attribué plus de 200 travaux de Courbet reconnus aujourd’hui comme faux.

Identifié en 2015, ce tableau  a été donné en héritage au musée de Delémont en 2016 par Hugo Berthold Saemann, originaire de Zurich, qui le tenait de son père. Le grand-père a dirigé de 1891 à 1914 l’usine von Roll de Choindez.

 

Article intéressant de Mme Stéphanie Ginalski :

 

 

Chronologie récapitulative et hypothèse concernant la toile de Courbet.

1819 Naissance à Ornans de Gustave Courbet
1859 Naissance à Wasseralfingen (Allemagne) de Hugo Saemann
1864/72 Gustave Courbet peint le Paysage du Jura
1877 Décès à La Tour-de-Peilz de Gustave Courbet
1891 Hugo Saemann devient directeur de l’usine Von Roll des Rondez
1895 Naissance à Delémont de Hermann Saemann, fils de Hugo Saemann.
1901 Hugo Saemann reprend la direction de l’usine Von Roll de Choindez
1915 Hugo Saemann prend la direction technique du siège principal de Von Roll 1920 Décès à Berne d’Hugo Saemann

Hypothèse 2 : Le tableau est offert à Hugo Saemann avant 1920 ; il reste propriété de son épouse jusqu’en 1952 (Source : témoignage d’une proche de Hugo Berthold Saemann)

1922 Naissance à Zürich de Hugo Berthold Saemann, fils de Hermann Saemann

1929 Hermann Saemann, fils de Hugo Saemann, s’établit à Düsseldorf (auparavant à Nürnberg)

1939 Hermann Saemann déménage de Düsseldorf à Zürich
Hypothèse 1 : Il reçoit le tableau avant son départ et l’emmène en Suisse

(Source : témoignage de Béatrice Naville Saemann)

1952 Décès de l’épouse d’Hugo Seamann, mère de Hermann Saemann Hypothèse 2 : Héritage du tableau par Hermann Saemann

(Source : témoignage d’une proche de Hugo Berthold Saemann)

1982 Décès à Aarau de Hermann Saemann
Son fils Hugo Berthold Saemann hérite du tableau et change le cadre Probable restauration et rentoilage

2015 Décès de Hugo Berthold Saemann
Legs du tableau à la République et Canton du Jura

 

Immense erreur !

Les propriétaires ne se sont pas adressés aux bons experts pour authentifier le tableau et le Musée de Delémont n’a, pour l’instant pas,  un Courbet, mais un tableau “attribué” à Courbet !

 

En effet le soi-disant expert de Courbet, Klaus Herding n’est pas du tout apte à donner des avis sur les oeuvres de Gustave Courbet.

Klaus Herding a déjà fait émis malheureusement de nombreux avis qui se sont avérés mauvais concernant les oeuvres de Courbet.

Plus de 200 dessins  et  30 huiles  provenant du Fonds Reverdy présentés sous son autorité  scientifique  et celle de Katharina Schmidt en 1984 à Baden-Baden et à Zurich  sont considérés aujourd’hui comme faux. Ils n’ont pas été créés de la main de Gustave Courbet.

Un livre représente les oeuvres évoquées ci-dessous : Les voyages secrets de Monsieur Courbet “Unbekannte Reiseskizzen aus Baden, Spa und Biarritz” : Staatliche Kunsthalle Baden-Baden, 15. Januar bis 11. März 1984, Kunsthaus Zürich, 13. April bis 10. Juni 1984 / herausgegeben von Klaus Herding und Katharina Schmidt.

 

L’avis de Klaus Herding ne passerait jamais la rampe pour accéder à une vente aux enchères dans de sérieuses maisons, comme Christie’s ou Sotheby’s. Les acheteurs potentiels ne prendraient pas le risque de s’aventurer vers un tableau n’ayant pas un avis de l’Institut Courbet à Ornans.

Ceci n’est pas une Ferrari !

 

 

 

Alors comment faire parler d’un tableau, sans le faire authentifier par un vrai expert ? Le prêter en grande pompe à un musée de renommée locale et demander au conservateur de l’exposer en collection permanente obtenir des avis positifs et espérer après plusieurs années entrer dans la cour des tableaux de Courbet.

Quand on voit ce qui se passe avec Courbet, on ne peut éviter de penser à cette fameuse boutade connue dans le milieu de l’art :

 

Photographie de Jean-Baptiste Camille Corot

 

 

Jean-Baptiste Camille Corot (1796-1875) a peint quatre mille tableaux, dont dix mille sont aux Etats-Unis.

 

 

 

 

 

 

Pour une véritable carte d’identité d’un tableau de Gustave Courbet comme pour le “Paysage du Jura”, les propriétaires devront d’abord s’adresser à  L’Institut Courbet qui délivre aujourd’hui des avis sur les oeuvres de Courbet.

 

 

 

 

Conseil d’Administration

Composition du Bureau

  • Président d’honneur : Jeff Koons
  • Président : Hervé Novelli, ancien Ministre
  • Vice-Président, Conservateur du patrimoine : Jean-Jacques Fernier, ancien Conservateur du Musée d’Ornans
  • Secrétaire : Sébastien Fernier
  • Secrétaire adjoint : Alain Verdenet
  • Trésorière : Agnès Simon
  • Trésorier adjoint : Bernard Huot Marchand

Autres administrateurs

  • Viviane Alix-Leborgne
  • Jean-Pierre Ferrini
  • Chantal Hugel
  • Gaston Bordet
  • Etienne Bréton
  • Alexander Hermanns
  • Gabriel Mignot
  • Pascal Reile

Commission scientifique

La Commission scientifique rassemble des historiens d’art, des universitaires et des professionnels de l’art. C’est un laboratoire d’idées et d’échanges, qui alimente la réflexion de l’Institut dans le développement de ses activités et de ses publications. Ses membres participent régulièrement à la rédaction d’articles dans le Bulletin de l’Institut.

  • Viviane Alix-Leborgne
  • Chantal Humbert
  • Carine Joly
  • Etienne Bréton
  • Jean-Pierre Ferrini
  • Stéphane Laurent
  • Dominique Lobstein
  • Fabrice Masanès Rode

Viviane Alix-Leborgne, membre du Conseil d’administration de l’Institut Courbet, docteur en lettres par sa thèse sur Castagnary, spécialiste du 19ème  siècle en art et littérature, auteur de « Gustave Courbet en Saintonge » (Editions du Lérot), a participé de façon régulière aux catalogues d’expositions du Musée Courbet et aux bulletins de l’Institut Courbet.

Chantal Humbert, historienne d’art spécialisée dans l’art du 18ième, a collaboré avec le Wildenstein Institute (Paris) à la rédaction du catalogue de l’œuvre peint de Gustave Courbet par Robert Fernier. Journaliste-rédactrice à la Gazette de l’Hôtel Drouot, a aussi participé, depuis 1979, à chaque exposition organisée par Jean-Jacques Fernier au Musée Courbet d’Ornans.

Carine Joly, historienne de l’art, conservateur-adjoint de l’Institut Gustave Courbet, collaboratrice de l’Institut Courbet depuis 1996, en charge des collections, de la coordination des expositions, des éditions notamment le bulletin annuel ainsi que des actions pédagogiques, a travaillé dans le cadre d’une maitrise d’histoire de l’art sur les voyages du peintre Robert Fernier à Madagascar et aux Comores.(Université de Strasbourg II).

Etienne Bréton, membre du Conseil d’administration de l’Institut Courbet, dirige Saint Honoré Art Consulting (ancien Blondeau et associés), a un rôle de conseil en patrimoine auprès des musées nationaux et internationaux. Ancien directeur du département des peintures anciennes chez Sotheby’s.

Jean-Pierre Ferrini, membre du Conseil d’administration de l’Institut Courbet, docteur en histoire et sémiologie du texte et de l’image, chargé de cours à Paris 7 Denis Diderot, a publié Bonjour Monsieur Courbet chez Gallimard, a travaillé sur Pergaud (préface Carnets de guerre + film), a participé aux travaux de l’Institut Courbet par la rédaction d’articles pour les bulletins et catalogues d’exposition notamment Les graveurs de Courbet.

Stéphane Laurent, ancien élève de l’Ecole Boulle, Normalien, Agrégé, professeur d’Histoire de l’art et Art et Industrie à Paris I Panthéon-Sorbonne, a publié Le rayonnement de Gustave Courbet en 2007 chez L’Harmattan et de nombreux textes et ouvrages sur art décoratif, collabore à plusieurs revues d’art, est aussi peintre.

Dominique Lobstein, ancien responsable de la documentation du Musée d’Orsay, commissaire d’expositions indépendant, notamment « Paris 1900 » au Petit-Palais, « Impression, soleil levant, histoire d’un tableau » / Musée Marmottan et prochainement Geoffroy au Musée de Saintes, enseignant à l’Ecole du Louvre, a travaillé pour le catalogue de l’exposition Courbet du Grand-Palais en 2007 (Chronologie de Courbet)

Fabrice Masanès Rode, docteur en histoire de l’art et spécialiste du 19ième  siècle, enseigne à l’université de Paris XIII Vincennes-Saint-Denis, auteur de Gustave Courbet, le dernier des romantiques (Taschen) et Gustave Courbet, biographie (Editions Séghier), a participé au catalogue de l’exposition « Gustave Courbet et la Commune » en 2000 au Musée d’Orsay.

Comité Courbet

Le Comité Courbet, adossé à l’IGC, est composé de spécialistes de l’œuvre de Gustave Courbet – personnalités, historiens de l’art et restaurateur – reconnus et indépendants. Ce Comité fonde ses compétences et sa légitimité sur un savoir-faire, une expérience et des archives construits au cours des 80 dernières années par et autour de l’IGC , en particulier les travaux réalisés par Robert Fernier et Jean-Jacques Fernier.

Tout avis délivré par le Comité Courbet est une opinion et ne peut en aucun cas constituer une garantie ni un certificat d’authenticité. Il est rendu à l’issue d’une étude approfondie mais peut varier en fonction des découvertes et de toutes évolutions intervenues postérieurement à la date d’examen de l’œuvre.

Le comité Courbet est animé par Sébastien Fernier et conseillé au plan juridique par le cabinet d’avocats Corinne Hershkovitch.

Equipe opérationnelle

  • Carine Joly: Conservateur adjointe
  • Dominique Bourgeois: Administratif

 

 

 

 

 

Sur le sujet, quelques articles récents de Suisse et d’ailleurs :

 

https://www.letemps.ch/culture/2017/08/25/un-tableau-inedit-courbet-rejoint-collections-jura

https://www.letemps.ch/culture/2017/09/26/lenigme-courbet-jurassien

www.lefigaro.fr/arts-expositions/2017/08/26/03015-20170826ARTFIG00006-suisse-un-tableau-inedit-de-gustave-courbet-legue-au-canton-du-jura.php

https://www.jura.ch/CHA/SIC/Centre-medias/Communiques-2017/Un-tableau-inedit-de-Gustave-Courbet-est-legue-au-canton-du-Jura.html

https://www.lematin.ch/loisirs/jura-herite-tableau-inedit-courbet/story/15314795

https://www.connaissancedesarts.com/peinture-et-sculpture/un-tableau-inedit-de-courbet-rejoint-les-collections-du-musee-jurassien-dart-et-dhistoire-1175058/

www.estrepublicain.fr/edition-haut-doubs/2017/08/25/un-tableau-inedit-de-courbet-legue-au-canton-du-jura

https://www.laliberte.ch/news-agence/detail/le-canton-du-jura-herite-d-un-tableau-inedit-de-gustave-courbet/405403

https://www.aargauerzeitung.ch/kultur/buch-buehne-kunst/kanton-jura-erbt-ein-bisher-unbekanntes-gemaelde-von-gustave-courbet-131647097

www.latribunedelart.com/un-tableau-de-courbet-reparait-legue-au-canton-du-jurat

https://www.laregione.ch/articolo/il-canton-giura-eredita-un-courbet/49668

www.blouinartinfo.com/news/story/2480405/gustave-courbets-paysage-du-jura-at-the-museum-of-art-and

https://www.blick.ch/life/kunst-kanton-jura-erbt-ein-bisher-unbekanntes-gemaelde-von-gustave-courbet-id7205313.html

www.huffingtonpost.fr/2017/08/25/un-tableau-inedit-de-gustave-courbet-a-refait-surface_a_23179398/