Description de la Tête du Géant

DESCRIPTION DE LA TÊTE DU GÉANT

 

Le professeur Wolf continue sa description de la rivière de Saillon :

 

La Salentze coule ici dans une profonde gorge qui mérite certainement une visite, surtout maintenant que l’abord en est facilité par un nouveau chemin avec galeries et ponts. Cette gorge creusée par le travail incessant des eaux ne peut, il est vrai, rivaliser avec celles du Trient et du Durnand, mais elle présente cependant bien des particularités intéressantes, ne fût-ce que la grotesque tête de géant qui forme un spectacle unique en son genre. Les yeux, le nez et l’antre caverneux où l’imagination populaire a su voir une bouche, laissent échapper mille filets d’une eau cristalline qui coule en brillantes cascatelles par-dessus les longues feuilles de scolopendre qui forment la barbe du monstre et vient se perdre dans un bassin profond que n’éclaire jamais aucun rayon de soleil. Quelques cabanes en planches placées sur le crâne de cette tête de géant ne gâtent en rien le coup d’œil ; elles servent à retenir l’eau d’une source tiède déjà connue depuis longtemps et utilisée par les gens du pays.