Février 1874

Rapport de police du 23 février 1874, Paris, Préfecture de Police :

Genève, le 23 février 1874 

Courbet ne s’occupe que de peinture et il a fait une vingtaine de tableaux depuis 2 mois et demi. Il ne vient à Genève que très rarement. Il reste avec le fils et le père Ordinaire à la Tour de Pesles (sic Peilz), sur les bords du lac Léman. Il habite également parfois Lausanne et Vevey. 

Paul Pia, le marchand de tableaux de Courbet,  retrouve plusieurs centaines de Communards à Genève, comme Cluseret et bien entendu Gustave Courbet. Il lui organise une fête en son honneur le vendredi 27 février 1874. Paul Pia signale que L’Etat Français les épie. Trois lettres de Verrière confirment cet espionnage. 

Hubert Joseph Édouard Ordinaire, né le 27 mars 1812 à Besançon (Doubs) et mort le 12 mars 1887 à Maisières-Notre-Dame (Doubs) est un médecin, alpiniste, publiciste et homme politique français.

Hubert Joseph Édouard Ordinaire, né le 27 mars 1812 à Besançon (Doubs) et mort le 12 mars 1887 à Maisières-Notre-Dame (Doubs) est un médecin, alpiniste, publiciste et homme politique français.

Portrait d'Edouard Ordinaire par Gustave Courbet, Collection particulière, Huile sur toile, 61X50 cm, signé en bas à droite : G. C.

Portrait d’Edouard Ordinaire par Gustave Courbet, Collection particulière, Huile sur toile, 61X50 cm, signé en bas à droite : G. C.